Sculpture d'un Pilastre

Publié le par Kévin Herbrich

 

Voici un projet sympa que j'ai eu la chance de réaliser il ya quelques années : un pilastre de 2 mètres en plâtre pour les portes ouvertes des beaux arts de Poitiers !

 

Alors bien sûr pour ce gros bébé il y a plein d'étapes à suivre.

 

Avant tout, j'ai fait un micro modèle précédé d'un croquis.

 

Pilastre-beaux-arts-2008.JPG

 

1ère étape : 50 kg de terre glaise pour colle sur un plan de travail plus large (car le modèle en sculpture sera moulé pour pouvoir sortir plusieurs duplicata)

 

Pilastre beaux arts 2008 (1)

 

2ème étape : Lisser et tasser la terre bien à l'horizontal

 

Pilastre beaux arts 2008 (3)

 

3ème étape : La meilleur, on sculpte la terre avec des outils (un couteau peut très bien faire l'affaire). Cependant, il y a quelques trucs auxquels il faut attention. La première chose est de n'avoir aucune forme qui résultera à une contre-dépouille (le moule s'enlevant à la verticale, une contre-dépouille cassera à coups sûr le duplicata). L'autre chose est qu'il est indispensable d'avoir sa sculpture la plus lisse possible : un poil de cul malencontreusement déposé sur le modèle se verra comme le nez au milieu de la figure sur le duplicata).

 

Pilastre beaux arts 2008 (50)

 

4ème étape : Maintenant que le modèle est tout beau tout zolie, il faut le mouler. On enduit tout d'abord le modèle de savon noir (sinon le plâtre accrochera la terre. Ceci est mal) On coule ensuite un plâtre (délicatement parce qu'on est pas des bêtes) très liquide qui chassera les bulles d'air (bulle d'air = pas bon). Une fois le modèle entièrement recouvert, on refait du plâtre moins liquide qu'on va mélanger à des cheveux d'ange (sorte de paille) qui permettra de rigidifier le moule.

 

Pilastre beaux arts 2008 (52)

 

Pilastre beaux arts 2008 (62)

 

5ème étape : On Ajoute une armature en métal pour pouvoir le soulever (la bête doit bien peser 100kg) ainsi qu'une planche pour avoir un moule parfaitement à niveau (sans quoi il cassera et là vous aurez vraiment les boules). C'est moche mais on s'en fout c'est l'intérieur qui compte.

 

Pilastre beaux arts 2008 (80)

 

 

6ème étape : on démoule le monstre. Si le travail est bien fait tout se démoule super facilement. Beaucoup moins si vous avez bossé comme un cochon (cf contre-dépouille). Mais bon il reste toujours des finitions (bulles d'air à boucher, poils de cul etc...)

 

Pilastre beaux arts 2008 (82)

 

7ème étape: Comment ça ? c'est fini ?? et non mes cocos, il faut ensuite faire le duplicata. On enduit donc le moule de savon noir (il ne faut surtout pas lésiner) car le duplicata sera ici en plâtre tout comme l'est le moule (voyez le truc ...)

 

Pilastre-beaux-arts-2008--98-.JPG

 

8ème étape : on coule le plâtre liquide puis le plus solide avec des cheveux d'ange. On y ajoute ensuite une armature métalique avec pied en plus car la sculpture sera à la verticale)

 

100 1020

 

 

9ème étape : Le démoulage. Pour un gros bébé comme celui là nous devions être 4 (avec un système de poulie en plus). Tout ce passe nikel, quelques finitions à faire. Et voilou ! Euh... mais non attendez faut tout refaire depuis le début car j'ai un pilastre identique à faire mais "miroir"... rebelote.

 

100_1025.JPG

 

 

Le résultat :

 

100 1058

Publié dans sculpture

Commenter cet article